Translate

vendredi 11 juillet 2014

Nous vous dévoilons tout sur la signification de l'Ysamne

Vous êtes nombreux à vous interroger sur la signification exacte de ce mot totalement inconnu des dictionnaires : l'Ysamne
Bien plus qu'une trilogie sortie tout droit de l'imagination de la romancière Sabrina Renzi, l'Ysamne est un monde de pénombre qui se dévoilera au fil des tomes. Sabrina Renzi a cherché à donner à la créature la plus légendaire de tous les temps : le vampire, un sens culturel basé sur la religion ! Grand mythe qui perdure à travers les siècles et les civilisations, la romancière façonne sa propre espèce comme elle l'affirme dans la photo ci-dessus. Selon les différentes religions, Dieu aurait créé le bien et le mal ? ... une évidence selon la romancière à l'imagination débordante, où elle imagine deux êtres à la croyance respectée :  l'homme et le vampire. 

Qu'est-ce que l’Ysamne ?
l'Ysamne-Bible des vampires
Lorsque les vampires vécurent leurs premières nuits (l'an 600 après J-C), l'Église à cette époque symbole de foi et d'autorité suprême, mit en place un livre porteur de sens pour ces banis qui furent autrefois les enfants de Dieu, et désormais en quête du pardon éternel. Ce basant sur la véritable Bible catholique, unique témoignage des relations faites de fidélité et reniement entre les hommes et Dieu ; l'Ysamne devient alors la Bible des Vampires. L'une écrit en hébreu, l'autre en agorien ; elles racontent toutes deux l'histoire d'un peuple de façon plus théologique qu'historique en donnant un sens aux évènements toujours au-delà de ce que les personnes ont pu voir  et entendre. Ces deux écrits ordonnent à leurs fidèles : "tu ne tueras point" et ils exécutèrent!   
Par son apparence surnaturelle décrite comme charismatique et sophistiquée, les vampires de l'Ysamne ont pour obligation de respecter certaines règles : se fondre au milieu des humains sans jamais dévoiler leur véritable nature, cacher leurs pouvoirs, fuir le soleil... Si les hommes ont embrassé la Bible par la venue de Jésus ; les vampires suivent l'Ysamne grâce à celui qu'ils nomment leur maître : Aethelberht, 1er souverain anglo-saxon à s'être converti au christianisme lorsque qu'il fut autrefois un homme ! Mais chut, on en dit pas plus...

A la semaine prochaine, l'équipe du livre.

Pas d'articles pendant 15 jours ! Mais promis, nous revenons vite pour vous raconter les salons dans le limousin à la fin du mois. Cela ne vous prive pas d'animer notre blog par vos commentaires... A bientôt et bonnes vacances pour ceux qui le sont déjà.

5 commentaires:

  1. Très bien expliqué car l'auteure en dit peu sur les origines de ce nouveau monde qu'est l'Ysamne !

    RépondreSupprimer
  2. drôlement bienvenue cette explication sur un titre aussi charismatique et si lointain. L'Ysamne, bible des vampires? en concurrence avec la Bible??? Les conservateurs catho et autres traditionnels aux âmes mitées et aux coeurs formolés n'en croient pas leurs yeux...vitriolés!

    RépondreSupprimer
  3. Oui et c 'est très bien tourné. Dommage que l'auteur n'en fasse pas plus référence dans son tome 1 encore discret sur ce monde imaginé. Hâte de lire les 2 autres pour mieux comprendre où elle veut nous amener

    RépondreSupprimer
  4. A bin c'est plus clair, tu m'étonne ! C'est pas mal, ça donne envie

    RépondreSupprimer
  5. Sérieux, très bien expliqué ! C'est vrai qu'on en apprend peu dans le tome 1 du coup ce nom l'Ysamne reste une énigme pour nous les lecteurs, c'est sympa d'avoir donné un peu de détails!

    RépondreSupprimer